Même si nous sommes tous et toutes au fond un peu gourmand(e), le grignotage n’est pas une fatalité, il existe plein de subterfuges pour y remédier. Je vous ai donné notamment des idées pour remplacer le sucre et le gras facilement, voici maintenant des astuces pour limiter les fringales.

C’est parti !

 

1. Commencer la journée avec un vrai petit-déjeuner

Beaucoup ont l’estomac noué au réveil et sont dans l’incapacité d’avaler quoique ce soit. Pour remédier à ça, buvez un verre d’eau au saut du lit, préparez-vous puis vous constaterez que votre organisme sera moins réfractaire à s’alimenter.  C’est l’occasion de vous octroyer 15 minutes rien qu’à vous avec un petit-déjeuner complet et équilibré.

2. Faire 3 repas par jour

Cela semble évident, mais il est bon ton de le rappeler. Si vous mangez suffisamment lors de chaque repas, il y a peu de chance pour que vous ayez une fringale Shrekienne ! Bien sûr, une fois encore on choisit des repas utiles, c’est-à-dire aux bons nutriments (des légumes, des légumineuses, parfois des féculents, de la viande, du poisson etc.). N’oubliez pas, il faut manger en pyramide inversée : repas complet le matin, déjeuner moins riche à midi et léger le soir. Je vous donne tous les détails d’une bonne hygiène alimentaire ici.

3. Faire diversion

Avez-vous déjà constaté que lorsqu’on est très occupé on peut sauter un repas sans même s’en apercevoir ? Ce qui veut dire que la faim vient aussi avec l’ennui. Aussi, dès qu’un petit creux injustifié pointe le bout de son nez, occupez-vous (téléphonez à un ami, regarder une vidéo sur Youtube autre que de la cuisine, allez marcher quelques minutes etc.).

4. J’ai droit aux collations…

…Mais pas aux grignotages ! La différence ? La collation est raisonnée et choisie avec précision pour ses apports en nutriments, le grignotage, lui, c’est la pièce d’1 euro qui se glisse rapidos dans la fente du distributeur pour un plaisir de 30 secondes et une culpabilité de 30 minutes.  Bref, une collation à 10h une autre à 16h est tout à fait envisageable, il suffit de bien les choisir. Un fruit le matin par exemple et à l’heure du goûter on se prend 10 minutes où l’on se prépare un thé vert avec une dizaines d’amandes par exemple. Pour ne pas être tenté(e) le mieux est de prévoir sa collation et de l’apporter.

5. Je mastique

Le cerveau enregistre l’information de satiété avec différentes données, dont celle de la mastication. En bref, si vous mangez des aliments liquides ou qui ne nécessitent pas de mâcher, votre cerveau croira qu’il a encore faim. L’idéal est donc de le tromper en mangeant un chewing-gum sans sucre. L’effet ruminant donnera ainsi l’impression d’avoir moins faim.

6. Je ramène ma pomme

Même si ces temps-ci elle est décriée du fait des ses traitements, la pomme constitue un excellent coupe-faim. Bon marché et avec une conservation longue elle est donc bien pratique et se glisse facilement dans le sac. On la préfère bio et surtout on la nettoie bien avant de la consommer.

7. Je me lave les dents

On ne parle pas de votre routine bucco-dentaire, mais bien d’astuce anti-grignotage ! Dès que vous sentez le mal vous ronger, un bon nettoyage de dents et hop, la sensation est amoindrie.

8. Faire les courses intelligemment

Cela peut sembler élémentaire, mais si vous n’avez pas de tentation folle dans vos placards vous ne serez pas tenté(e) ! Privilégiez par exemple du muesli bio sans trop de sucre ajouté plutôt qu’une boite de céréales habituelle, mélangé à du fromage blanc 0% et quelques fruits c’est un encas excellent au goût ou optez aussi pour une tartine de beurre de cacahuètes (et oui c’est plein de protéines !!) sur du pain complet, bref il existe plein de façon de détourner les gâteaux industriels sans apport nutritif réel. D’autre part, faites vos course le ventre rempli, vous verrez que vous achèterez moins de futilités et éviterez au maximum les encas industriels. Chose moins évidente à respecter si l’on a des enfants ou un(e) chéri(e) gourmand(e) il est vrai… mais que cela ne vous serve pas de prétexte.

9. Reculer l’heure du dessert / Avancer l’heure du repas

Vous n’êtes pas obligé(e) de manger votre dessert dans la foulée. Vous pouvez attendre un peu et le consommer par exemple une fois au bureau, une heure plus tard. Ainsi votre fringale de 16h sera retardée voire annulée. Vous pouvez aussi avancer votre heure de dîner si cela peut vous évitez un énorme grignotage. Il est d’ailleurs meilleur de manger avant 19h pour la ligne !

10. Boire, boire et boire  !

Dès que vous sentez la fringale arriver, préparez-vous une tasse de thé ou une infusion et buvez-la doucement. A côté de ça, gardez votre bouteille d’eau à portée et n’oubliez pas de boire tout au long de la journée minimum 1,5 L. Vous pouvez l’aromatiser naturellement pour changer grâce à des recettes de water detox par exemple.

ALLEZ COURAGE ! On va y arriver !

check list

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *