Pourquoi être féministe

I like to be a free spirit. Some don’t like that, but that’s the way I am. 

Lady D.

 

J’écris cette article car on m’a souvent dit: “Tu as plus de couilles que certains hommes” TRUE.

 

 

Cher vous,

 

Vous vous dites surement, “oh non l’article barban d’une petite meuf qui se prétend encore féministe“. Et si je prends ma plume aujourd’hui c’est encore pour devoir expliquer à mes détracteurs (qui sont pour la majorité… des femmes ! WHAT THE FUCK !!!) le pourquoi du comment.

 

Tout d’abord, je me pose constamment la question, suis je assez impliquée pour pouvoir parler de féminisme, suis-je assez féministe ? Je sais qu’il existe plusieurs formes de féminisme, plus ou moins extrême, mais dans toutes les formes je ressens ce genre de frontière qui devient de plus en plus fine entre FEMINISME et SEXISME.

Oui SEXIME. Les femmes se battent depuis des années pour avoir les MEMES droits que les hommes, et maintenant nous pouvons ressentir une forme de MISANDRIE. C’est à dire que l’on déteste les hommes. Mais moi je ne veux pas détester les hommes, je les aime, j’aime leur compagnie et j’aimerais que l’on remette les choses au point.

Wikipédia définit le féminisme de la manière suivante :

Un ensemble de mouvements et d’idées politiques, philosophiques et sociales, qui partagent un but commun : définir, établir et atteindre l’égalité politique, économique, culturelle, personnelle, sociale et juridique entre les femmes et les hommes.

Mais avant tout cela, pour pouvoir nous battre contre les inégalités que nous subissons face aux hommes, nous devrions commencer par apprendre à composer avec nous semblables, les autres femmes. J’aimerais pouvoir dire que les femmes se soutiennent et s’entraident, se tirent vers le haut mais malheureusement ce n’est pas le cas. Je n’arrive plus à supporter que les femmes puissent se juger entre elles, sur la façon dont elles s’habillent, dont elles disposent de leur corps ou la façon dont elles s’expriment. Que ce soit avec les mots, ou corporellement.

 

LADY GAGA – HEY GIRL 

 

Je suis Marina, j’ai 24 ans bientôt, j’ai des tatouages, je compte remettre un piercing à mon nez, j’essaies d’assumer mon corps et de le mettre en valeur. Je peux porter des jupes ultra courtes, ou me balader en jogging c’est mon choix. Mais ce qui me désole c’est que la plupart des remarques que je peux recevoir viennent des femmes. Pourquoi ? Sommes nous forcées de nous juger sans cesse et de nous blesser ? N’est-ce pas hypocrite de marcher main dans la main pour le féminisme alors que nous allons exclure une femme à cause de sa façon de s’habiller ?

Je n’ai jamais critiqué un femme sur sa façon d’être, je ne parle pas des femmes vulgaires, je parle de ces femmes qui s’assume et qui mets en avant ses atouts. J’espère qu’un jour j’aurai la chance de vivre dans un pays qui accepte l’égalité des sexes. L’égalité des chances, mais surtout dans un pays qui respecte les différences de chacun.

J’aime les femmes. Je les aime toutes. Celles qui s’assument et celles qui n’y arrivent pas. J’ai envie de les aider de la même façon que l’on m’as aidé. J’aime celle qui n’hésitent pas à dire ce qu’elles pensent, et j’aimerais donner ma voix à celle qui ne peuvent rien dire. J’admire celles qui se battent pour le respect de nos droits, et le respect de nos personnes. Mais j’admire aussi celles qui gardent leur calme face aux idiots, aux intolérants.

 

AIMEZ-VOUS. C’est le premier pas du féminisme. Qui ne devrait être qu’amour.

 

Pourquoi être féministe ?

Parce qu’une fille ne peut pas jouer au camion. Parce qu’un homme ne peut pas porter une jupe ou du maquillage. Parce que le rose est une couleur de fille. Parce qu’un homme qui se montre sensible est « forcément » gai. Parce qu’une femme qui porte ses cheveux courts est « forcément » lesbienne. Parce qu’une femme qui a des relations sexuelles est une salope. Parce que la « vraie place » des femmes est dans la cuisine. Parce que c’est dégueulasse allaiter son enfant en public. Parce que les féministes sont toutes des folles qui brûlent leur soutien-gorge. Parce que c’est mal de ne par être hétérosexuel. Parce que les hommes resteront des hommes. Parce que c’est la faute de la victime si elle s’est fait violée. Parce qu’on apprend aux filles comment s’habiller si elles ne veulent pas se faire violer. Parce que les femmes gagnent moins que les hommes pour le même travail. Parce que non veut dire oui. Parce que ma jupe est trop courte. Parce que je ne peux pas enlever mon chandail en public comme un homme. Parce qu’il y a des taxes sur les produits d’hygiène féminine. Parce que c’est égoïste de ne pas vouloir d’enfant. Parce que la sexualité des femmes est taboue. Parce qu’une femme sur cinq se fera violée ou agressée sexuellement au cours de sa vie.

Parce que j’en ai marre de toutes ces conneries.

 

J’espère que toi aussi.

 

Share:
Previous Post Next Post

You may also like

4 Comments

  • La boutonneuse

    Au moins ça a le mérite d’être dit ! Après je pense qu’il ne faut pas se tromper de combat. Par exemple je ne mettrai jamais l’égalité des salaires sur le même podium que le maquillage (un homme qui peut ou pas porter du maquillage). De même pour la culture du viol.
    Ce qui me pousse à ne pas me qualifier de féministe c’est le caractère péjoratif que ce terme prend et cela même à cause des femmes. Comme toi j’aime les hommes, je les adore même (enfin sauf les cons et les connes bien sûr), je n’ai pas un discours de haine et je n’en aurai jamais un.
    De par mon éducation j’aurai tendance à prôner la modestie vestimentaire sans pour autant dénigrer ceux et celles qui ne partagent pas cette mentalité.
    Enfin, je pense qu’on devrait plus lutter contre certains fléaux comme la différence de salaires entre hommes et femmes et la culture du viol que de se targuer de mots, pour la plupart du temps, sans grand sens.

    février 1, 2018 at 11:27 Reply
    • comeonmarina

      Je ne mets pas du tout l’égalité des salaires, le maquillage et l’apologie du viol sur le même podium. Je parle juste de mon ressenti vis a vis de ce que je ressens dans l’environnement où je vis. 🙂
      merci beaucoup de m’avoir lu et d’avoir laissé un commentaire et j’espère que tu auras l’occasion de revenir me faire un petit coucou!

      Belle soirée ! 🙂

      février 2, 2018 at 5:27 Reply
  • Lowentia

    TIME’S UP !

    février 1, 2018 at 3:28 Reply
  • Charlotte

    Un tres jolie article et tres tres vraie 😉
    Bisous & Bon Weekend!
    Charlotte

    https://charlotteclaes.com

    février 4, 2018 at 10:52 Reply
  • Leave a Reply