Les espadrilles, ces chaussures en toile à la semelle en corde de chanvre ou jute tressée et caoutchouc reviennent en force depuis quelques années. Elles font le bonheur de nos pieds car elles sont légères, confortables, se déclinent en une multitude de modèles et se marient avec presque tous les styles. Revenons sur son histoire, les différents modèles et surtout, comment les porter.

D’où vient-elle

Originaire de la région pyrénéenne, la première paire d’espadrille fût découverte en Andalousie et remonterait à 4000 ans. Au fil des siècles, l’espadrille va s’imposer dans l’uniforme du corps militaire espagnol, puis est adoptée dans de nombreux métiers pour son côté pratique. Doucement, elle gagne du terrain. En 1850, elle devient un phénomène économique et social et parvient en 1960 à devenir une chaussure de loisir, pour devenir de nos jour l’accessoire de mode d’été par excellence souvent associée à l’Espagne et à nos régions frontalières. Légèrement délaissée dans les années 90 et 2000, elle revient aujourd’hui à tous les pieds avec une multitude de variations, toutes les fantaisies étant permises.

Les principaux modèles

Les espadrilles se déclinent toutes les couleurs et matières telles que le cuir, synthétique, raphia, dentelle, on les trouve à lacets, pailletées ou imprimées. La traditionnelle en toile reste tout de même le modèle le plus utilisé, bien qu’on les retrouve partout en magasin ou sur des sites de e-commerce, comme par exemple yoox.com où de nombreuses paires d’espadrilles femmes sont disponibles en ligne de tous les modèles, tailles et couleurs.

Retrouvez les 3 modèles les plus tendance.

Les plates – les originelles – sont le symbole de ces chaussures légères et confortables, portées en vacances. On peut la porter partout : à la maison, mais aussi de la plage à la ville et même au travail pour les entreprises les moins conventionnelles.

Grâce à la semelle haute des plateformes, bénéficiez du confort de l’espadrille plate en prenant un peu de hauteur pour allonger votre silhouette. Intermédiaire entre l’espadrille plate et compensée, ajoutez une note de séduction pour un look plus raffiné.

Les espadrilles compensées rappellent quant à elles les escarpins à talons traditionnels qui galbent les jambes et donnent une jolie cambrure pour une allure irrésistiblement féminine. C’est le meilleur compromis pour un look élégant bien que décontracté, stylé, et toujours confortable.

A savoir que ces deux derniers modèles existent fermés comme ouverts, en mode sandales ou nu-pieds.

Comment les porter ?

Lacées ou non, avec une robe, une jupe, un short ou un jean, les espadrilles s’adaptent. Pour une version «working-girl » à l’allure sophistiquée, optez pour un modèle en cuir noir toujours chic. Plateformes ou compensées, avec un slim, une jolie blouse et un blazer, elles se fondront dans l’ambiance. En soirée, jouez la version espadrilles compensées assorties à une robe longue ou à un short et une chemise. La combinaison pantalon, l’un des vêtements phares de cet été, sera du plus bel effet avec une paire de ces fameuses espadrilles.
Valable aussi pour la version casual, un jean et un top ou tee-shirt simple, assortis d’un de ces jolis paniers en osier que l’on voit partout garantiront un air champêtre. Si vous êtes plutôt vintage, une paire d’espadrilles plateformes à brides et une mini robe colorée seront parfaits.
Pour le look 100% tendance, portez-les alors avec une robe courte à volants, un jean ou un mini-short. Enfin, comme nous sommes encore en été et pour les chanceuses qui peuvent se promener ou aller à la plage, les espadrilles plates, le mini short avec un tee-shirt tendance ou un haut de maillot de bain seront la parfaite combinaison.

Pour conclure, quel que soit le genre d’espadrilles, prenez du plaisir en les mariant aux différents styles pour un effet chic, décontracté, romantique ou old school etc. En toutes occasions, sortez légère et assurez le confort sans perdre une miette des tendances actuelles.

A très vite 

check list

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *